Neuvaine pour les vocations

À quelques jours de la journée mondiale pour les vocations (3 mai), le service des vocations en Vendée propose une neuvaine du 25 avril au 3 mai. L’occasion de prier pour tous ceux qui cherchent leurs vocations, ceux qui cheminent et discernent, et ceux qui vivent déjà pleinement leurs vocations. Chaque jour, retrouvez une petite vidéo avec un témoignage d’un séminariste, d’une jeune en parcours vocationnel, d’un étudiant en cycle de discernement, etc. pour vous accompagner dans cette neuvaine. Puis, vous pouvez ensuite prendre le temps de prier avec la prière proposée ci-dessous.  (À noter que le mardi soir à 18h30 – en direct sur la page Facebook de la pastorale étudiante –, un temps de prière pour les vocations sera organisé).

Pourquoi prier pour les vocations ?

En Matthieu (ch. 9), Jésus le demande explicitement lorsqu’Il voit que la moisson est prête : c’est comme une supplication de son coeur que nous soyons attentifs au don qui nous est fait en lui : son Royaume, la vie en abondance, pour tous, qu’il annonce à des foules « fatiguées et abattues comme des brebis sans berger », pour qui Il est ému de compassion.

« Pourquoi Dieu agit-il ainsi, puisqu’il connaît ce qui nous est nécessaire, avant même que nous le lui demandions ? se demande St Augustin (…) Il veut par la prière exciter et enflammer nos désirs, pour nous rendre capables de recevoir ce qu’il nous prépare ». (Lettre à Proba)

Tournés vers le Christ dans la prière, nous recevons son amour pour son Eglise à qui Il a confié les clés du Royaume, Eglise Corps du Christ où ne peut manquer le don des ministres ordonnés chargés de donner l’amour, le pardon, la vie du Christ en plénitude, où ne peut manquer la vie consacrée signe de la Présence de Dieu et comme le parfum de Marie répandu en réponse à son amour gratuit.

Et notre désir se fait prière pour que les ouvriers de la moisson répondent. Et notre désir se fait réponse à son appel, car tout ce qu’il veut, tout ce qu’il donne est bon, comme à la création : bonheur de celui, de celle qui prend part, à la place qui est sienne, à la vie de son Eglise.

Sr Marie-Elisabeth Folliot – CEV HS N°26 – Oct 17

Le parrainage des vocations

Vocation jeune plageDepuis 2017, un système de parrainage s’est mis en place pour soutenir les vocations dans le diocèse. En devenant parrain/marraine d’un jeune vous vous engagez dans un véritable service d’Eglise. 

En Vendée il existe deux parcours : le cycle St Jean Paul II et le cycle Ste Thérèse. Et également l’année Mater Ecclesiae, une année de fondation spirituelle et de discernement pour les jeunes femmes qui se sentent appelées à la vie consacrée, qui vivent une année pour s’ancrer davantage dans l’amour du Christ, en expérimentant la vie communautaire qui les pousse à se dépasser, en découvrant l’Église diocésaine et universelle, en la servant à travers différents apostolats, et en étant immergées dans de communautés religieuses variées à travers des stages, afin de discerner là où le Seigneur les appelle.

Depuis leurs lancements le nombre de participants ne cessent de croître (30 en 2016-2017, 40 en 2017-2018,  …) Tout au long de l’année ils vivent des rencontres, formations et enseignements, et des week-ends proposés en abbaye, en communauté, en paroisses et dans les sanctuaires. Ils leur permettent de se mettre à l’écoute de Dieu, de se projeter, en faisant une parenthèse dans leur vie quotidienne toujours très intense. On se centre sur l’Essentiel dans un cadre propice à la prière et au recueillement.

Les jeunes intéressés sont invités à vivre 7-8 week-ends d’octobre à avril/mai. Ils s’y retrouvent pour prier, être enseignés, recevoir des témoignages de vie consacrées, de prêtres, découvrir les charismes de chaque communauté qui nous accueille, partager des temps de convivialité et de détente. Beaucoup d’idées reçues tombent progressivement.

Ils sont accompagnés par des prêtres diocésains, des consacrées de communautés diocésaines, d’un père ou d’une mère de famille. Ces jeunes ont besoin de vos prières et de moyens financiers. De vos prières car Jésus l’a spécifiquement demandé : « priez le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers… » (Mt 9,38). La neuvaine est justement un support proposé. Choisir de faire le cycle en venant aux 8 week-ends de l’année nécessite des choix et des renoncements. La prière et le soutien de la communauté est nécessaire.

De votre aide financière car un week-end coûte 50 euros par jeune (frais de transport – de nourriture et d’hôtellerie…). Leur demander cette somme chaque mois serait un frein indéniable pour suivre le cycle. Le don peut être ponctuel ou régulier. 20 euros chaque mois permet à un jeune de compléter sa participation et de suivre tous les week-ends du cycle. Il est déductible des impôts (soit 7 euros par mois).

Retrouvez les 3 bulletins de parrainage ci-dessous :

Cycle Jean-Paul 2 - Tract Don Couv  2020-04-24 - Cycle Ste Thérese FLYER2020-04-24 - Annee Mater Ecclesiae FLYER