Synode 2023 – Diocèse de Luçon

En 2023, le pape François convoque les évêques pour un synode sur… la « synodalité », c’est-à-dire sur le fait même de « marcher ensemble. »

But du synode

Le but du Synode est de « faire germer des rêves, susciter des prophéties et des visions, faire fleurir des espérances, stimuler la confiance, panser les blessures, tisser des relations, ressusciter une aube d’espérance, apprendre l’un de l’autre, et créer un imaginaire positif qui illumine les esprits, réchauffe les cœurs, redonne des forces aux mains » (Pape François, Document préparatoire au synode, n° 32 – 7 septembre 2021).

Le synode se déroule en trois étapes : diocésaine, continentale, universelle.

D’octobre 2021 au mois d’août 2022, la première étape doit permettre « l’écoute de la totalité des baptisés. » «Chacun à l’écoute des autres ; et tous à l’écoute de l’Esprit-Saint » : telle est la dynamique du chemin qui s’ouvre. 

L’objectif de cette première phase du chemin synodal est de favoriser un vaste processus de consultation pour rassembler la richesse des expériences de synodalité vécue, dans leurs différents aspects et leurs différentes facettes en impliquant les pasteurs et les fidèles des Églises particulières à tous les niveaux. Toutes les fidèles ont à donner leur avis. Pour notre diocèse de Luçon, vos réflexions devront remonter au secrétariat diocésain du synode avant le 15 avril 2022 pour être ensuite étudiées et envoyées à la Conférence des Évêques de France. Adresse mail où envoyer vos synthèses : synode2023lucon@diocese85.org

Comment participer à cette démarche synodale ? Localement ou dans le cadre de la paroisse, des chrétiens se retrouvent régulièrement et fraternellement. Par exemple, soit en équipes liturgiques, soit en équipe du rosaire, soit en groupes d’Adoration ou de prière pour les défunts, entre mères de famille, à l’occasion d’un partage de la Parole ou d’une fraternité comme Notre-Dame de Vie, ou bien encore en tant que membres d’un mouvement d’Église (types CCFD, Secours Catholique, etc.)… Vous pouvez alors, si vous le souhaitez, consacrer une ou plusieurs de vos rencontres habituelles pour réfléchir, ensemble, sur un, deux, trois, voire dix thèmes proposés dans le dossier. .

En cheminant ensemble et en réfléchissant ensemble sur le parcours accompli, nous pourrons nous aider à vivre la communion, à réaliser la participation et à nous ouvrir à la mission.

Regardons ce qui existe : il y a du beau, du bien ! Il y aussi des éléments à rénover, parlons-en, n’ayons pas peur !

Une première rencontre peut avoir lieu rapidement, avant ou après les fêtes de Noël. Un déroulement simple est prévu : après un temps de prière et d’écoute de la Parole de Dieu, vous prenez connaissance de l’objet de ce synode et choisissez un ou deux thèmes de réflexion pour les fois suivantes (des questions ont été élaborées par une équipe diocésaine). 

Un carnet du participant se trouve sur le site du diocèse (cliquer ici).

Le Carnet du participant peut aussi être téléchargé depuis notre site.

Pour chaque rencontre, une personne résumera en une page (deux maximum) la richesse de vos échanges. Vos synthèses devront être envoyées à synode2023lucon@diocese85.org et ce, avant le 15 avril 2022. Votre avis compte ! Il sera utile, non seulement pour le pape mais aussi pour le diocèse.

Nous sommes une goutte d’eau dans la mer. Mais qu’importe ! Notre goutte d’eau, avec les millions d’autres, va nous inspirer et inspirer les évêques et le pape à mieux « marcher » en Église !

Voici les titres des 10 thèmes. Choisissez-en un ou deux ou trois !

Vous pouvez aussi les télécharger ici.

1 – LES COMPAGNONS DE VOYAGE. Dans l’Église et la société, nous sommes sur la même route, côte à côte, chrétiens ou non

  • Qui sont aujourd’hui les participants aux activités de notre Église locale ?
  • Comment faire route avec celles et ceux qui ne participent pas ?

2 – ECOUTER. L’écoute est première, elle exige ouverture d’esprit et de cœur, sans préjugés

  • Ensemble, dans une grande diversité, comment écoutons-nous Dieu nous parler ?
  • Comment se mettre davantage à l’écoute de tous et de chacun ?

3 – PRENDRE LA PAROLE. Tous, nous sommes invités à parler avec courage et en toute liberté, vérité, charité

  • Qu’est-ce qui permet ou empêche de prendre la parole dans l’Église et la Société ?
  • Comment donner la parole au plus grand nombre à l’avenir ?

4 – CELEBRER. Marcher ensemble à la suite du Christ-Jésus est privilégié dans la prière et la liturgie

  • Comment prière et liturgie édifient notre « marcher ensemble » et notre mission ?
  • Comment rendre la prière et la liturgie plus participatives et plu nourrissantes ?

5 – PARTAGER LA RESPONSABILITE DE NOTRE MISSION. La synodalité est au service de la mission de l’Église. Tous sont appelés à y participer

  • De quelle manière chaque baptisé est-il appelé à participer à la mission de l’Église ?
  • Qu’est-ce qui favorise ou empêche chacun d’être actif dans la mission ?

6 – DIALOGUER DANS L’EGLISE ET DANS LA SOCIETE. Le dialogue permet une compréhension mutuelle dans la patience et la persévérance

  • Quelles expériences de dialogue dans l’Église et la société avez-vous ?
  • Comment favoriser le dialogue en vue d’une collaboration au sein de l’Église locale ?

7 – AVEC LES AUTRES CONFESSIONS CHRETIENNES. Le dialogue entre chrétiens de différentes confessions concerne le « marcher ensemble »

  • Quelles relations entre notre communauté locale et d’autres dénominations chrétiennes ?
  • Comment mieux avancer les uns avec les autres, à travers quels pas concrets ?

8 – AUTORITE ET PARTICIPATION. Une Église « synodale » est une Église participative et coresponsable

  • Comment s’exercent l’autorité, le travail en équipe, la coresponsabilité localement ?
  • Comment favoriser plus de participation, de collaboration dans notre Église locale ?

9 – DISCERNER ET DECIDERLes décisions sont prises suite à un processus de discernement dans l’obéissance à l’Esprit

  • Comment nous y prenons-nous pour discerner et décider dans notre Église locale ?
  • Comment progresser dans le discernement et la prise de décision avec toute la communauté ?

10 – SE FORMER A LA SYNODALITE. Marcher ensemble est le principe éducatif de la formation humaine et chrétienne de la personne

  • Comment notre communauté ecclésiale participe-t-elle à la formation des personnes ?
  • Que faire pour favoriser la formation à l’écoute, au discernement, à l’exercice du pouvoir… ?